Periódico digital del Colegio "Villa de Móstoles"

Un poison violent

Reseña de la película Un poison violent, del realizador Katell Quillévéré, seleccionada para el Festival de Cannes de 2010 y galardonada con el premio Jean- Vigo 2010.

poison-violent

Alba Escalera Merino (1.º de Bachillerato A)

Une fille habite à la campagne avec sa famille dans une grande maison. Sa famille est un peu étrange : ses parents ont divorcé et sa mère est tombée amoureuse du curé de la paroisse, avec qui elle a une relation sentimentale. C’est une relation impossible, et pour cela, elle est très contrariée et triste, et elle pleure beaucoup quand elle est seule.

D’ailleurs, le grand-père d’Ana est malade et il reste au lit tous les jours. Anna doit l’aider à se lever et le laver et elle s’est rendue compte qu’il l’aime, mais Anna a un petit ami qui s’appelle Pierre, son premier amour. Ils se promènent à la campagne, ils s’embrassent et elle est très contente avec Pierre.

Pendant ses vacances, elle fait sa confirmation à l’église.

A la fin du film, nous apprenons pourquoi cette famille a beaucoup de problèmes et pourquoi ils ont des relations particulières: parce qu’Anna est internée dans un internat et elle doit y retourner quand l’été soit fini.

A mon avis, je pense que c’est un film un peu bizarre parce qu’on ne sait pas pourquoi Anna se comporte d’une façon très fermée jusqu’à la fin du film, mais il s’agit d’un film facile à comprendre en français, même sans les sous-titres.

Clasificado en:Francés, Idiomas

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: